Quand j’étais enfant, je passais le plus clair de mon temps à construire des cabanes. Que ce soit dans le jardin avec du vieux treillis, des fils de fer et des morceaux de bois ou dans le salon avec des manches à balais scotchés les uns aux autres au dessus du canapé. Plus tard j’ai reçu des Barbies, je passais des heures à leur confectionner des appartement luxueux sur les appuis-de fenêtre avec des meubles en boites de céréales et biscuits. Lorsque j’ai emménagé dans ma propre chambre, je déplaçais tellement les meubles que mon père a fini par leur visser des roues. Les aménagements n’étaient pas toujours cohérents, mais le simple fait de bouger les meubles, de nettoyer les crasses accumulées me donnait de la joie. J’adorais la sensation de me réveiller dans une « nouvelle chambre ».

Des années sont passées avant que je ne fasse le lien entre mes jeux préférés de l’enfance et mon métier actuel.

C’est maintenant que je suis architecte d’intérieur et que je passe mon temps à suggérer à me clients de déplacer leurs meubles que j’ai pris conscience de ce que je faisais instinctivement dans ma chambre à coucher lorsque j’étais enfant.

J’ai regardé il y’a quelques années une vidéo de Tistrya dans laquelle un des intervenants disait  » si tu ne sais pas dans quelle direction aller, repense à ce que tu aimais faire quand tu étais enfant ». C’est à ce moment là que j’ai été convaincue d’être à la bonne place. Quelle chance de pouvoir vivre au quotidien de « mon jeu d’enfant » favori.

Et toi? Quel était ton jeu d’enfant favori?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *